Où est passée l’opposition ?

Depuis que le Covid a fait son apparition, il absorbe la quasi-totalité des préoccupations de la planète.

Tous les autres conflits sont priés d’attendre en coulisses, toutes les autres maladies sont obligées de se faire discrètes pour ne pas faire d’ombre au Sars-Cov2. Si des gens meurent avant l »heure, faute d’avoir été soignés à temps, leur décès deviendra un décès Covid pour peu qu’ils aient été contaminés avant de mourir.

Les gouvernants sont désormais aux ordres d’un Conseil Scientifique semblant avoir été imaginé par Georges Orwell et placés sous la tutelle de l’OMS. Le Covid est venu combler les rêves de toute dictature totalitaire qui n’aspire qu’à contrôler la vie des gens depuis la naissance jusqu’à leur dernier souffle.

Grâce à cette maladie, le gouvernement a pu nous confiner, apprendre aux enfants à vivre avec un masque, limiter nos relations sociales et familiales, revisiter notre sexualité. Dans certains pays on conseille l’amour en levrette plutôt dans la position du missionnaire.

Le gouvernement pourrit les conditions de travail rendues pénibles avec un masque, incite les gens à la délation pour non port du masque.

Nous devons apprendre à nous débattre seuls et à résister en citoyens libres dans une force collective qui reste à construire.

Aucun parti politique d’opposition ne semble prendre la mesure de ce glissement de notre société vers une dictature sanitaire, le sanitaire étant un prétexte car sanitaire ou non, une dictature est une dictature. Ou peut-être leur silence signe-t-il leur consentement ?

Si je pouvais m’adresser aux partis d’opposition, je leur dirais :

  • Où étiez-vous au moment du premier tour de l’élection municipale pour en demander le report ? Vous n’aviez pas évalué la gravité de la situation alors que la veille Édouard Philippe venait d’imposer la fermeture des bars et que deux jours après, il confinait la France ? N’aviez vous pas compris que ce maintien de l’élection coûterait la vie à des assesseurs ainsi qu’à des militants de vos partis ?
  • Ou étiez-vous pour vous opposer aux amendes infligées aux malheureux qui oubliaient leur attestation de sortie pendant le confinement?
  •  Où étiez-vous au moment de dénoncer le tri des malades en réanimation ?
  •  Pourquoi ne vous a-t-on pas entendus vous indigner du décret autorisant à remplacer les soins aux plus âgés dans les EHPAD par une piqûre létale de Rivotril ?–  
  • Où et quand avez-vous demandé des comptes au gouvernement concernant la façon de traiter le Covid avec du Doliprane  et du repos? Quand avez-vous contesté l’interdiction faite aux médecins de prescrire l’ hydroxychloroquine ?
  • Quand-vous êtes vous indignés de voir l’ordre des médecins convoquer des médecins dont le seul tort est d’avoir dit qu’ils soignaient les malades du Covid plutôt que de les laisser mourir ?
  • Où étiez-vous pour réclamer l’abolition de l’interdiction de rassemblements qui enlève le droit constitutionnels de manifester?
  •  Étiez vous en vacances lorsque non content d’imposer le port masque en lieu clos, le gouvernement l’étend à l’extérieur alors qu’il n’y a pas de risque de contamination ?
  • Que répondez-vous aux parents qui s’inquiètent à l’idée de savoir leur enfant huit heures par jour avec un masque ou aux enseignants qui angoissent à l’idée de le porter toute la journée en faisant cours? Vous réclamez la gratuité des masques pour les enfants sans même vous poser la question de savoir si ce masque leur assure de bonnes conditions d’apprentissage.
  • Ou serez-vous lorsque le gouvernement voudra imposer un vaccin dangereux mis au point en quelques semaines. Vous demanderez sa gratuité pour tous ?

Vous n’êtes pas là. Vous ne l’avez pas été dès le début du Covid, Vous ne le serez pas plus dans les mois qui viennent parce que vous êtes à dix-milles lieues de ce que vivent les gens.

Il faut dire que chacun vaque à ses occupations politiques comme si rien n’avait changé. Les partis politiques cherchent leur candidat pour 2022, et tentent des unions que les ego vont réduire à néant  :

Mais si vous fichez des problèmes des gens, beaucoup  se désintéresseront de vous . Vous voulez le pouvoir pour quoi faire puisque la situation actuelle vous paraît moins préoccupante que vos petites ambitions ?

Pendant ce temps-là le mouvement social se prépare, chacun campant sur ses positions.

Les gilets jaunes (ou plutôt ce qu’il en reste) s’apprêtent à reprendre leurs promenades du samedi pour montrer une fois de plus à Macron qu’ils ne l’aiment pas . « On est là ». Comme d’habitude, ils vont jouer à faire semblant…

La CGT prépare sa petite journée d’action un peu plus tard. « Macron t’es foutu, la CGT est dans la rue ».

Et de ce cri étouffé par les masques, les angoisses de petits enfants  qui devront vivre dans un monde sans visages, les sanglots résignés des plus âgés interdits de visite dans les EHPAD
Qui va les entendre ? Et qui  va les relayer ?

2 réflexions sur “Où est passée l’opposition ?

  1. Tout l’art de Macron a été de proposer à des personnalités de l’opposition des postes qu’elles ont acceptés. Sarkozy avait tenté le même processus sans succès car la presse ne lui était pas favorable (Souvenez-vous de bling-bling et casse toi pauv’con). Maintenant, l’opposition parlementaire, c’est-à-dire essentiellement LR, a des postes de responsabilité au gouvernement et le PS aussi. Ni l’un ni l’autre ne va casser la baraque dans laquelle il loge! Enfin, et c’est peut-être le plus important, les partis sont des ensembles d’individus qui ne pensent qu’à leurs profits. Aucun d’entre-eux n’a le soucis du pays et de ses habitants. Pour résumer, ce sont des maffieux… et nous des pauv’cons!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s